5 December 2022

L’Iran déclare avoir saisi un navire étranger transportant du diesel en contrebande.

Le porte-parole déclare que les 11 membres d’équipage du navire ont été détenus pour interrogatoire après la saisie du navire dans le Golfe.

Les Gardiens de la révolution iraniens ont saisi un navire étranger dans les eaux du Golfe pour contrebande de diesel, a déclaré un commandant des Gardiens.

« Un navire étranger transportant du diesel de contrebande a été saisi », a déclaré le radiodiffuseur public iranien citant le colonel Ahmad Hajian, commandant du navire de type 412 Zulfaqar.

« Après inspection, plus de 150 000 litres de diesel de contrebande ont été découverts », a-t-il ajouté.

Hajian a déclaré que les 11 membres d’équipage du navire ont été arrêtés pour être interrogés. Il n’a pas précisé la nationalité du navire ni la date de sa saisie.

Cet incident est le dernier d’une série dans le Golfe, plusieurs navires ayant été attaqués ou saisis ces dernières années.

Afin de protéger l’économie iranienne, M. Hajian a déclaré que son unité allait « traiter de manière décisive » la contrebande de carburant en mer.

Le 10 novembre, le Corps des gardiens de la révolution islamique a annoncé la libération du pétrolier MV Sothys, battant pavillon vietnamien, qu’il avait saisi en octobre en mer d’Oman.

Ce dernier incident survient alors que la République islamique se prépare à reprendre les pourparlers avec les grandes puissances en vue de mettre fin à l’impasse dans laquelle se trouve l’accord nucléaire.

Previous post Moonwatch : La Nasa reprend ses travaux sur l’atterrisseur lunaire
Next post L’ONU demande à la Chine de libérer un journaliste gravement malade, emprisonné pour avoir dénoncé la maladie de Wuhan.